Pour suivre toute l’actualité JEF Chaussures, rendez-vous ici ou sur notre page Facebook.

Le blog de Mademoiselle C.

Les beaux jours se font de plus en plus nombreux et on adore ça ! Je ne sais pas vous, mais ça me donne des envies de vacances, de cocktails au soleil, de tenues légères et colorées et bien entendu… de sortir mes petits pieds qui ont été enfermés tout l’hiver.

Stop ! Je vous vois déjà vous précipiter sur votre paire préférée… Mais prenez un instant pour inspecter vos pieds. Ayant passé l’hiver confinés, ils ont sûrement besoin de se refaire une petite beauté. Pour que votre homme – et pourquoi pas les autres histoire de flatter un peu votre ego – tombe à vos pieds, c’est le moment de les chouchouter !

Etape 1 : on les bichonne !

Pour prendre soin de vos pieds, l’étape primordiale est le bain tiède de 15 minutes avec en prime un gommage en insistant sur les talons pour adoucir. Une fois la baignade terminée, prenez le temps de les sécher – ce n’est pas en les frottant 2 secondes sur la serviette que vous allez éviter les mycoses, pas glamour du tout.

Vient ensuite la phase de réparation : dites au revoir aux peaux mortes avec la pierre ponce, repoussez les cuticules – sans les arracher – et enfin coupez-vous les ongles courts et carrés. Pour terminer, cerise sur le gâteau : massage à la crème hydratante ou à l’huile. Relaxation assurée ! Saviez-vous que les pieds contiennent 7 200 tensions nerveuses ? Les masser vous emporte dans un état de « zenitude ».

Pour les fans de découvertes et de bien-être, vous pouvez tester la « Fish pédicure » en institut ! Pendant 30 minutes, vous vous retrouvez les pieds plongés dans un bassin d’eau à 25°C avec environ 200 Garra Rufa, des petits poissons gris appelés communément des poissons docteurs. En aspirant vos pieds, ils vont éliminer les peaux mortes qui s’y trouvent. Vous ressortirez avec des pieds nettoyés, doux et polis !

Testée par mes soins lors de mes dernières vacances, cette méthode est vraiment curieuse, relaxante et efficace! J’ai quand même dû prendre mon courage à deux mains – je vous fais une confidence, les poissons, c’est ma phobie – mais téméraire que je suis, je ne voulais pas passer pour une poule mouillée auprès de mes amis !

 

Etape 2 : on les relooke 

Maintenant qu’ils sont tout doux, vous hésitez encore à sauter le pas à cause de leur couleur cachet d’aspirine ? Pas de panique, une petite couche d’autobronzant et vous adoptez une jolie couleur halée et naturelle. J’imagine votre tête – « ah non l’autobronzant très peu pour moi, je ne veux pas être zébrée ou orange carotte » – rassurez-vous, voici une technique simple comme bonjour pour un résultat de qualité !

  • Lors de toute application d’autobronzant pensez à faire un gommage une semaine avant, puis faites-en un second la veille et hydratez bien votre peau.
  • L’autobronzant doit être choisi minutieusement en fonction de la texture du produit, de votre couleur de peau initiale et du rendu souhaité pour obtenir un résultat satisfaisant et une couleur uniforme.
  • Commencez par le bas et remontez tout en faisant des mouvements circulaires – les pieds puis les jambes  – pour ne pas avoir de démarcations au niveau des chevilles.
  • Une fois l’application terminée, tapotez vos zones sèches – genoux, coudes, chevilles, talons – avec une éponge légèrement humidifiée pour enlever le surplus.
  • N’oubliez pas de vous laver les mains. Sinon gare à la mauvaise surprise !

Application loupée et résultat raté ? De petites astuces permettent de rectifier le tir…

  • Refaire un gommage au plus vite. Cela enlèvera petit à petit le produit.
  • La recette du coton imbibé de jus de citron a fait ses preuves pour estomper vos tâches.
  • Du dentifrice : l’action du fluor sur la peau élimine le produit.
  • Le dissolvant pour les ongles, sans en abuser car c’est assez mauvais pour la peau, reste néanmoins la solution la plus efficace.
  • Outre les solutions de « grand-mère », des boutiques comme Séphora ou Monoprix, vendent des lingettes spéciales pour enlever les tâches d’autobronzant.

Désormais vos pieds sont doux et bronzés. Il ne manque plus que la touche finale pour être à croquer ! La vie est plus belle en couleur, c’est le moment de jouer avec vos pieds. Le choix est sans limite : ribambelle de vernis, french pédicure, tatouages éphémères pour les ongles ou les pieds, huile pailletée pour sublimer… laissez exploser votre imagination.

Petits conseils :

  • Pour adopter les couleurs de la saison, comptez sur les tons poudrés et nude, très élégants. Cependant le flashy, porté avec précaution et modération, fait toujours plein d’effet.
  • Changez de vernis toutes les semaines pour aérer vos ongles et remettez une couche de base à chaque nouvelle pause pour ne pas les voir jaunir !
  • Une fois votre base appliquée et vos deux couches de vernis bien posées, n’oubliez pas la couche de top coat pour protéger vos ongles.
  • C’est toujours délicat d’appliquer son vernis… Si vous n’avez pas d’écarteur d’orteils, pensez à placer du coton qui ne file pas entre chaque orteil pour bien les séparer et éviter les chevauchements !

SOS ampoules ? Problèmes de transpiration ? Petits bobos ? Retrouvez ici d’autres astuces pour prendre soin de vos pieds !

Enfermés une partie de l’année, on avoue les délaisser trop souvent en hiver et ne pas toujours prêter attention à leurs petits bobos ! Non je ne parle pas des hommes mais bel et bien de nos chers pieds ! Maintenant qu’ils sont à croquer, profitons-en pour les montrer et les mettre en valeur dans nos chaussures préférées  ! Saviez-vous que l’on fait en moyenne 5000 à 6000 pas par jour ? Soit 2,5 fois le tour de la Terre dans une vie ! Autant être bien chaussée pour affronter tous ces kilomètres !

Solène C.

Aucun commentaire

Trackbacks

  1. Soldes et Hit-Parade ! | Mademoiselle C.

Vous avez envie de réagir ? Laissez votre com…

En soumettant ce commentaire vous donnez à Mademoiselle C. le droit de citer vos propos ainsi que votre nom/site. Tous commentaires dégradants ou hors-sujet peuvent-être supprimés par décision de l'auteur. Votre e-mail, ne sert qu'à des fins d'authentification, il ne peut-être ni partagé ni diffusé.